News

Citroën C4 : explosion des genres

Après 2 ans sans compacte dans sa gamme, Citroën comble la brèche avec une C4 qui tentera de faire bouger les lignes dans le segment des compacts.

Alors qu’on a presque fini par oublier l’existence de la Citroën C4 sagement partie à la retraite en 2018, une nouvelle génération déboule et le moins qu’on puisse dire est qu’elle ne risque pas de passer inaperçue.

Alors que le segment des compactes est dominé par les allemandes, japonaises et autres coréennes, Citroën cherche à se repositionner sur l’une des catégories stratégiques pour voire vitales pour elle. Cette Nouvelle C4 est d’autant plus capitale qu’elle aura la tâche de remplacer non seulement la génération précédente mais aussi la Cactus qui ne sera pas reconduite.

Dans sa lourde tâche, la dernière arrivée de la marque aux chevrons compte se différencier pour faire son trou dans le segment le plus concurrentiel au monde. Pour croiser le fer avec les épouvantails que sont les Golf, Focus ou Mazda 3, la C4 joue la carte de l’originalité. En effet, l’allure générale tranche avec les canons du segment et ose un mélange des genre qui tranche clairement avec le conservatisme habituel des compacts. La carrosserie surélevée, les passages de roues marqués et le bandeau de plastique noir soulignant la carrosserie la ferait presque confondre avec un SUV. Le profil étonnement élancé pour une compacte détonne également et rappelle une lointaine aïeule, la GS, ce qui laisse penser qu’elle sera l’une des plus grandes de la catégorie, si ce n’est la plus grande.

Citroën GS
Citroën GS

Par ailleurs, la C4 adopte les codes stylistiques propres à la marque et déjà visibles sur les C3 et C5 Aircross, notamment la face avant surchargée et composée de plusieurs strates : les LED fins, la mince calandre chromée, les grands phares avant de terminer par un bouclier proéminent. L’arrière n’est pas moins torturé avec un becquet et des feux en V.

L’intérieur est quant à lui plus conventionnel avec pour seule originalité un bouton placé face au passager avant dont la fonction demeure inconnue et que Citroën décrit comme cachant une première mondiale qui sera présentée dans les semaines à venir.

Coté mécanique, la C4 reprendre les 1.2 essence et le 1.5 HDI déjà connu sur d’autres modèles PSA, ainsi qu’une version électrique qui reprendra les dessous le la Peugeot e208.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page