Plein phares

Exclusif : La vraie fausse histoire de la création du Tesla Cybertruck. (Partie II)

Deuxième partie de la vraie-fausse histoire de la création du Tesla Cyber Truck, vécue de l'intérieur par le directeur du design maison.

Juste après la première partie , le 22 novembre 2019, lendemain de la présentation du Cyber Truck, Franz von Holzhausen, directeur du design de Tesla se confie à l’envoyé spécial de Touring Club :

« Lundi dernier, comme chaque lundi, nous avions eu notre réunion hebdomadaire pour arrêter l’agenda de la semaine. Entre un bagel au saumon et une blague sur Hatem Boulabiar, Elon nous annonce qu’il va présenter un nouveau pickup en fin de semaine. Nous avons tous rigolé en croyant à la blague faite au nouveau stagiaire. Elon nous fait souvent le coup en début de semaine pour détendre l’atmosphère. Comme la fois où il nous a fait part de son intention de briguer la présidence du Stade Tunisien.

Image associée

Ayant voulu le suivre dans son délire, toute l’équipe de management a abondé dans son sens. Nous avons tous accueilli la nouvelle par une vague de poignées de mains franches et d’embrassades. Pour pousser le bouchon encore plus loin, je lui ai demandé les directives générales de design pour que je puisse plancher sur les premiers sketchs. Il m’a simplement répondu de pas me tracasser, et qu’il gérait tout. Amusé, je l’ai laissé faire. Il a ensuite demandé au service communication d’organiser un évènement pour vendredi prochain afin de présenter le nouveau modèle.

« Le boss était vraiment d’humeur taquine aujourd’hui. » Me suis-je dit.

Tout de suite après, ignorant le reste de l’ordre du jour, Elon quitte la salle en annonçant partir immédiatement en Tunisie dans la stupéfaction générale. On ne le reverra qu’en fin de semaine, hier, pour la présentation du Cyber Truck.

Plusieurs fois en cours de semaine, Elon appelle de Tunis pour suivre l’organisation de l’évènement. Tout le monde pensait qu’il allait en profiter pour annoncer son intention de développer un sèche-cheveux pour personnes chauves ou un coton-tige qui permet de voyager dans le temps. Comme la fois où il a envoyé un Tesla Roadster dans l’espace, juste pour faire le buzz.

Le jour J, Elon est plus fringant que jamais. Avant le début de l’évènement, il me présente ce qui sera présenté comme le Cyber Truck. En le voyant J’ai tellement ri que j’ai failli perdre conscience, ce qui n’a pas semblé lui plaire. Il m’a demandé d’improviser un speech pour parler du style. L’évènement commence, on dévoile le bestiau. Je parle d’avant-gardisme des lignes et de révolution automobile pour faire passer la pilule. Le public présent n’a pas l’air de suivre. Elon aurait-il tenté la blague de trop ?

Résultat de recherche d'images pour "Franz von Holzhausen cybertruck"

Pour clore le show, je lance les boules de pétanque sur les vitres du pickup pour le résultat qu’on connait tous. Je me disais que ça allait buzzer comme jamais. En génie de la comm, Elon avait encore une fois réussi à défrayer la chronique. Après le show, je suis allé le féliciter de son coup de maître. En me voyant il m’a annoncé, l’air grave : « The shit is real. The Cyber Truck is going into production. We have to fix this mess.»

C’est là où j’ai commencé à m’inquiéter. »

To be continued 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page