News

La Panda s’offre un Facelift

Fiat célèbre le 40e anniversaire de la Panda en dévoilant un modèle restylé.

Il y a 40 ans, sortait la première Panda de la ligne de montage . Dessinée par Giorgetto Giugiaro, la Panda a été écoulé à presque 6 millions d’exemplaires. Une voiture moderne, simple, facile à utiliser et à entretenir.

Au cours des 23 années de sa commercialisation, la Panda évolue peu, tant en options qu’en versions. Il y a deux séries (1980-1986 et 1986-2003) et un restylage, en 1992. La génération actuelle , à savoir la troisième , présentée, en avant première, au salon de l’automobile de Francfort en septembre 2011 vient de recevoir un Facelift .

Un lifting qui compte beaucoup de détails

Le modèle mis à jour a un nouveau pare-chocs avant, des jupes latérales modifiées et des roues redessinées. Il arbore également un nouveau système d’infodivertissement à écran tactile avec un écran de 7 pouces et une prise en charge Android et CarPlay.

La nouvelle Panda présente également une nouvelle sellerie , une palette de couleurs révisée et un nouveau tableau de bord «boisé», qui incorpore des flocons de bois recyclé.

Une nouvelle variante Sport

La gamme a été étoffée par une nouvelle variante Sport. Conçue pour plaire à une clientèle jeune : elle est dotée de roues bicolores de 16 pouces, de rétroviseurs et de poignées de porte de la même couleur que la carrosserie. Ces derniers sont également disponibles en noir brillant lorsque la Panda est commandée avec le toit noir en option. Un badges «Sport» lui est collé dans ce cas et la carrosserie est couverte d’une peinture exclusive Matte Gray.

L’intérieur

À l’intérieur, il y a un tableau de bord de couleur titane, une garniture de toit noire et des panneaux de porte spéciaux en éco-cuir. Les acheteurs de Panda Sport trouveront également des sièges bicolores qui associent un revêtement gris foncé à des «détails en techno-cuir». Les clients à la recherche d’une apparence plus unique peuvent commander le Pack Pandemonio qui ajoute des vitres teintées, des étriers de frein rouges et un volant en techno-cuir avec des surpiqûres contrastées rouges.

Nouveauté sous le capot

En accueillant un alterno-démarreur, la Panda entre dans le monde de l’électrification. Associée à un nouveau 3-cylindres 1.0 de 70 ch, cette accessible hybridation légère ne transfigure pas la jolie petite Panda, qui devrait tout de même consommer sensiblement moins. En effet le générateur récupère l’énergie lors du freinage et de la décélération et la stocke dans une petite batterie lithium-ion. Il est ensuite utilisé pour redémarrer le moteur, dans le cadre du système de démarrage / arrêt, et fournir une assistance lors de l’accélération.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page