Touring

Le Nissan 480Z dans les yeux d’un jeune designer

Leyang Bai est un élève designer qui a essayé d'imaginer la ligne du prochain coupé Z de Nissan. Le résultat est tellement probant qu'on imagine mal la marque faire aussi bien.

Nissan a récemment annoncé que malgré le contexte trouble du fait du coronavirus et de ses propres tourments financiers, le remplacement du coupé 370Z était maintenu. Une bonne nouvelle en soi étant donné la pauvreté actuelle de l’offre de coupés dans la production mondiale.

Anticipant cette prochaine sortie, Leyang Bai, élève designer Sino-canadien basé en Californie a essayé d’interpréter le modèle à sa sauce, et pour un coup d’essai, c’est un coup de maître !

L’approche de Leyang Bai, expliquée en détail sur sa page behance, consiste à s’inspirer du modèle originel de la lignée Z, le 240Z (Appelé Fairlady sur son marché domestique), de loin le plus beau et le plus mythique de toute la série, pour une interprétation néo-rétro incluant tous les codes stylistiques cher à ce dernier. Capot interminable, ligne de toit fuyante, phares ronds et feux arrière en deux blocs superposés à la taille démesurée, si typiques du modèle, la filiation est établie au premier coup d’œil. Le rendu final est bluffant d’équilibre et de maîtrise, tant et si bien qu’on a envie d’attendre sagement la sortie avec un chèque à blanc à la main.

Malheureusement, cet exercice, aussi abouti fut-il, ne sera pas plus qu’un fantasme d’un passionné qui restera lettre morte. Même si le modèle de série ne lui ressemblera a priori en rien, ce sketch aura prouvé que le néo-rétro est plus qu’un exercice de paresse dans lequel se réfugient les designers en mal d’inspiration (VW New Beetle, vous avez dit ?), et qu’à l’image de la résurrection réussie de l’Alpine, c’est parfois en regardant dans le rétroviseur qu’on pourra mieux se projeter dans la route.*

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page