News

Nouvelle Škoda Octavia : discrète surdouée

Škoda a enfin levé le voile sur la nouvelle génération d’Octavia, best-seller de la marque. Au vu de la petite nouvelle, cela ne risque pas vraiment de changer.

Best seller méconnu

ça n’en a pas l’air vu de Tunisie, où l’Octavia ne jouit pas d’une très grande cote de popularité, bien à tort, mais la berline compacte tchèque est un vraie championne. Elle est de loin la meilleure vente de la marque, voire le n°1 toutes marques confondues sur certains marchés, et non des moindres. Sans grande surprise, elle domine assez logiquement de son marché domestique, mais également celui de la Suisse, où elle caracole en tête des ventes depuis plusieurs années déjà. Sans oublier qu’elle est le break le plus vendu d’Europe. Plus fort encore, l’Octavia représente à elle seule 1/14 des exportations globales tchèques, c’est dire l’importance de ce modèle non seulement pour  la marque, mais pour tout un pays.

Totale refonte de l’extérieur…

Suite à la traditionnelle séance d’introduction du modèle durant laquelle les dirigeants de Skoda n’ont pas tari d’éloges sur leur la petite dernière, promettant de nous couper le souffle tant le nouveau né tutoie l’excellence. Sans pour autant prendre ces déclarations tapageuses pour argent comptant, force est d’avouer que l’Octavia a des atouts à faire valoir.

Suite à une belle prestation assurée par la philharmonie de Prague, l’Octavia fait enfin son apparition dans ces deux versions berline et break. Ce qui frappe d’emblée, ce sont les dimensions. Bien qu’elle n’ait grandi que d’à peine 2 cm par rapport à la génération sortante pour atteindre 4,69 m, l’impression qu’elle a pris du volume est manifeste. Ceci pourrait être dû au coup de crayon qui donne naissance à un profil tricorps nettement plus élancé que celui de l’Octavia actuelle. Le designer en chef de Skoda a parlé d’un profil de coupé. C’est un pas que nous nous garderons de franchir, mais il convient de constater que l’ensemble est loin d’être désagréable à l’œil. Pour le reste, les habitués de la marque ne seront pas dépaysés, les lignes sont simples mais pas dénués d’élégance.

…et de l’intérieur aussi.

L’habitacle joue également la carte du minimalisme de bon ton avec le désormais incontournable écran central surplombant une console centrale horizontale et tout en galbes.
le style est clairement nouveau, et ça fait du bien de voir quelques chose qui tranchent avec l’austérité du reste de la gamme Skoda. À Noter également le nouveau sélecteur de la boite de vitesses automatique que l’Octavia va partager avec la plupart des prochains modèles VW, Seat et Skoda, et qui, à notre avis ,a davantage sa place dans une salle de bain que dans une voiture, tant il a tendance à mimer la tête d’un rasoir électrique.

La recette du succès

Globalement, avec cette Octavia, on aura affaire à un modèle qui ne révolutionnera certainement pas l’histoire de l’automobile, mais qui fera le bonheur de tout ceux qui auront besoin d’une voiture fiable, bien construite et offrant un maximum d’espace, parce que c’est l’argument massue de l’Octavia depuis sa toute première mouture. D’ailleurs, avec cette voiture, Skoda aura prouvé qu’on peut faire un modèle pratique sans sacrifier le design, pour la plus grande joie des flottes de taxi et d’Uber qui en sont particulièrement friands. Et là ou ce modèle pourra frapper très fort (y compris chez nous), est qu’il offre les dimensions et les prestations d’une honnête berline familiale, tout en partageant ses dessous avec… la Golf, et en s’affichant à un prix théoriquement inférieur à celle-ci.

En somme, l’Octavia est Khaled, cet élève sans histoires qu’on sollicite uniquement pour lui taxer un stylo noir ou des mouchoirs, mais qu’on zappe volontiers lorsqu’il est question d’organiser une partie de foot ou une virée entre potes. C’est celui dont on n’entend la voix que lorsqu’il éternue mais qui finit par arriver premier de la classe en fin d’année. Telle a toujours été la recette du succès de ce modèle : offrir plus sans faire de bruit et pour moins cher. Cette nouvelle génération semble bien taillée pour perpétuer le succès de la lignée. Pourvu que ça dure ! 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page