Salons

Bilan Salon de Francfort : le top 6 des nouveautés qu’on attend !

Les salons automobiles ne font plus recette. L’engouement des constructeurs pour les grandes messes automobiles n’est pas sans rappeler celui des chauffeurs de taxis collectifs pour la conduite responsable. Celui de Francfort n’échappe pas à la règle puisque l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, Toyota, Fiat-Chrysler, Volvo, Mazda, Suzuki et Kia ont préféré s’excuser. Certainement occupés à suivre la palpitante campagne électorale de Safi Saïd.

Il n’est pas complètement impossible que nous ayons assisté à la dernière édition de l’IAA de Francfort. Si les 30 % de chute de fréquentation et l’absence d’Aston Martin ont achevé de nous briser le cœur, ce salon n’en demeure pas moins digne d’intérêt car les allemands, évoluant à domicile, y sont tout de même allés de leur lot de nouveautés. Et pour ne rien gâcher, Tesla a eu l’excellente idée de nous gratifier de son absence, ce qui n’a rendu le salon que plus agréable.

Sans transition, voici les 6 nouveautés les plus attendues par notre rédaction :

6. Ford Puma

Le Puma devrait se poser comme le rival tout désigné du non moins prometteur 2008. On l’attend pour sa bouille sympathique et son profil réussi, mais aussi pour le chassis qu’il reprend à la Fiesta, gage de qualités dynamiques de haut vol pour le segment. On ne résistera pas non plus à la tentation de l’associer aux chaussures de sport éponymes, ou à tout autre type de chaussures, pour peu que ça ne soit pas des Stan Smith.

Crossover urbain commercialisé par le constructeur automobile américain Ford à partir de décembre 2019. La Puma reprend le nom d’un coupé produit par Ford de 1997 à 2002 basé sur une plateforme de Fiesta de troisième génération.

5 .Opel Corsa

Forte d’une longévité qui n’est pas sans rappeler celle d’un Gianluigi Buffon, la Corsa actuelle n’a manifestement pas aussi bien vieilli que le légendaire gardien de la Juventus. Mais si cette dernière a repoussé sa retraite à la manière d’un fonctionnaire de la Sonede, c’était pour mieux laisser la place à une nouvelle génération qui risque de pas mal faire bouger les lignes dans le segment des citadines. En effet, celle qui partage ses dessous avec la tout aussi nouvelle Peugeot 208 sera très certainement l’une des futurs stars de nos routes. Nous avons hâte de la prendre en main.

L’Opel Corsa GS Lineavec son célèbre ancêtre, la légendaire Opel Corsa A GSi.

4. CLA 35 Shooting Brake

À lui seul, le CLA est la preuve que dans l’automobile, rien n’est gravé dans la roche. Après une première génération que nous apprécions autant qu’une réunion sortie de nulle part par un mardi après-midi, celle qui tombe à 17h45, alors que ça fait déjà deux bonnes heures qui tu tires sur ta chicha au café. Cette nouvelle génération, qui est déjà fort réussie en berline (Oui! Ça reste une berline, malgré l’appellation coupé), l’est davantage dans sa livrée break. Même si l’on ne pense pas la croiser sur la route X vu le désamour de nos concitoyens pour ce type de carosserie, on s’impatiente de prendre la berline en main. Ce qui ne devrait plus tarder vu qu’elle est actuellement en cours d’homologation.

CLA Shooting Brake : Aussi affûté qu’un Boussaada.

3. BMW Concept 4

Comme prévu, On n’a pas eu la chance de voir le modèle de série, mais un concept qui en est très proche. Si l’intérieur sera repris de la G20 (ce qui n’est pas une mauvaise nouvelle), l’extérieur promet de s’inspirer plus ouvertement de la série 8. D’ailleurs, la série 4 devrait à peu de choses près coûter d’une moitié de série 8, ce qui est d’une logique mathématique implacable : 8 / 2 = 4. 

2. Audi RS7

Contrairement à nous, Audi ne va pas à Francfort pour faire le plein de boissons et de salé sur les stands de la concurrence. La firme aux anneaux débarque cette année avec une flopée de modèles RS dont le Q8 RS, la (sublime) RS6 et le RS7. Alors que l’A7 emporte déjà l’adhésion de toute la rédaction, sa version ultrasportive semble y apporter une touche de virilité, tout en conservant la distinction si chère à la marque. C’est en quelque sorte une RS6 pour célibataire. Ça tombe bien, je le suis. 

1. Land Rover Defender

On l’aura attendu ce Defender. Plus de 7 ans après la présentation du concept DC100, le modèle de série semble pointer le bout de son capot. Même si la filiation avec le Defender originel ne sera pas difficile à établir, le dernier venu ne marquera pas moins une véritable rupture avec l’ancêtre. En effet, la nouvelle mouture fera preuve d’un certain embourgeoisement, avec un contenu technologique à la pointe et un confort beaucoup plus clément avec nos colonnes vertébrales. Les puristes devraient crier au scandale, de même que la chambre des kinésithérapeutes.

L’icône du tout-terrain a subi une refonte totale, tout en conservant l’ADN maison.
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page