News

Seat Leon IV : Seat ratctif !

Après un long teasing et des fuites plus ou moins autorisées par le constructeur, la présentation a enfin eu lieu, et on n'est pas déçus.

Dans un contexte assez mouvementé pour Seat du fait du départ de son patron Luca Di Meo vers Renault, la quatrième génération a été présentée lors d’une cérémonie plutôt sobre et sans fioritures.

La Leon a été introduite dans ces version Hatchback et break. Elle reprend les éléments du style déjà vus sur le Terraco, notamment la calandre en trapèze et les phares triangulaires. Malgré l’absence de surprise au niveau du style, l’ensemble est des plus agréables à l’œil, avec un avant très personnel et un profil très dynamique, même s’il n’égale pas les lignes folles de la Mazda 3, reine absolue de la catégorie. l’avant est agressif à souhait, le profil racé, notamment par l’effet d’un long capot plongeant, ce qui accentue le coté sportif de la voiture. L’arrière n’est pas dénué d’élégance avec des feux effilés reliés entre eux par une fine bande lumineuse. L’intérieur, contrairement à l’extérieur, n’inspire a priori pas grand chose. Ni en bien ni en mal, surtout dans sa livrée noire qui tranche nettement avec l’extérieur exubérant.

Si cette Leon était un album, elle serait certainement annoncée comme celui de la maturité par un artiste aux cheveux hirsutes, portant des lunettes aux verres jaunes, une écharpe en cachemire aux motifs fleuris et parlant de lui à la troisième personne. En effet, après l’Ateca, l’Ibiza et enfin le Terraco qui annonçaient les prémices d’un réel renouveau stylistique, la Leon semble définitivement assoir une personnalité propre à la marque, longtemps considérée comme le parent pauvre de la galaxie Volkswagen.

Coté mécanique, c’est du copier/coller sur la golf. on aura droit aux 1.0 TSI de trois cylindres en deux livrées de 90 et 110 chevaux. Le 1.5 de 150 de la Tiguan sera également de la partie, de même que le 2.0 de 190 cheveux. L’offre diesel continue heureusement de se réduire pour se contenter d’un 2.0 TDI en 115 et 150 chevaux. Il y aura également une version hybride rechargeable, qui était jusque là réservée à la Golf un 1.4 TSI pour une puissance combinée de 204 chevaux avec une autonomie annoncée de 60 km (ce qui revient.à trois fois moins en réalité).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page