News

Toyota Yaris : place à la 4e génération !

Après une longue et honorable carrière, l’actuelle Yaris s’apprête à prendre une retraite méritée. Place à une quatrième génération toujours aussi technologique et qui se met enfin à miser sur le style. 

La troisième génération de la Yaris ne restera pas nécessairement dans nos mémoires.  D’abord parce qu’en dépit d’une carrière de plus de huit ans, elle n’est arrivée que très tardivement sur notre marché, en remplacement d’un autre modèle de Yaris (le X150), essentiellement vendu en Asie et n’ayant rien à avoir avec le modèle commercialisé en Europe et en Amérique. Mais aussi parce que la Yaris sortante ne fera pas date pour son design mémorable. 

À l’extérieur

Qu’à cela ne tienne, la nouvelle génération fait table rase du passé et part d’une feuille blanche pour amorcer la conquête des amateurs de style que nous sommes. Fait rare, la nouvelle Yaris ne grandira pas d’une génération à l’autre, elle fera même le contraire en réduisant sa taille d’un demi-centimètre, ce qui est au demeurant tout a fait sensé pour une citadine. De plus, elle prendra 5 cm des hanches et sera également plus basse de 4 cm.

Plus courte, plus large et plus basse, c’est de bon augure pour l’allure générale. Plus loin que les dimensions, on note le coup de crayon qui renoue avec les rondeurs des deux premières générations. Les traits sont moins tendus, plus souples, mais pas forcément doux.

L’avant a du caractère et rompt avec le dessin surchargé de son ainée. La calandre en trapèze est la formes des phares s’inspirent de la Supra. Le profil se pare de passages de roues arrière marqués. Quant à l’arrière il évoque pas mal, notamment par la signature lumineuse, la grande sœur Corolla.

À l’intérieur

À l’intérieur aussi, tout a été revu. Au revoir l’intérieur taillé à la serpe et la console centrale verticale. Place à un univers où la ligne droite cède encore une fois du terrain au profit des rondeurs. Le désormais incontournable écran centrale est évidemment de la partie, en 7 ou 8 pouces selon la finition choisie. Quant à la finition, il semble y avoir du progrès dans l’air, à charge de confirmation. 

Sous le capot

Fidèle aux orientations de la marque, cette Yaris met se dévoile en version hybride combinant un 3 cylindres 1.5 de à un moteur électrique pour une puissance combinée de 115 ch. Une version 1.0 d’environ 70 ch est également attendue. Elle fera le plus gros, si ce n’est 100 %, des ventes sur notre marché.

Quand est-ce qu’on pourra l’avoir ?

Aucune date de lancement en Tunisie n’a été avancée, mais on ne devrait logiquement pas la voir débarquer avant le 2e voire le 3e trimestre 2020 dans nos contrées. Elle devra se frotter à une rude concurrence, notamment les Clio V, 208 et Corsa qui se seront elles aussi renouvelées d’ici là. Beau match en perspective. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page